imprimer
Email

Zimbabwe : la RBZ crée de nouvelles entités pour améliorer la stabilité du système financier

07.06.2016

Les SAMCs s’occuperont de l’acquisition et de la gestion des prêts non performants.

Des Sociétés de gestion d’actifs spéciaux (SAMCs) seront mises en place au Zimbabwe pour acquérir et gérer les prêts non performants (PNP) dans le secteur bancaire, a appris la Financial Gazette auprès de la Reserve Bank of Zimbabwe (RBZ).

Elles soutiendront la Zimbabwe Asset Management Corporation (ZAMCO), qui a acheté une partie importante des prêts non performants dans le secteur bancaire, portant leur volume à environ 11 pour cent de tous les prêts en décembre 2015, contre 20 pour cent en 2014.

La plupart des banques ont ainsi réussi à être rentables l’an dernier, avec en 2015 un bénéfice combiné en augmentation de 63 pour cent sur 2014, à 128,3 millions de dollars.

Les SAMCs entreprendront des missions spécifiques pour le compte de la banque centrale, comme l’acquisition et la gestion de prêts non performants.

Elles pourront également acquérir et gérer les institutions bancaires qui ont fait faillite et auront le pouvoir d’enquêter et de prendre des sanctions contre elles.

L’annonce intervient après la signature d’un nouvel amendement par le président du Zimbabwe Robert Mugabe pour renforcer la gouvernance d’entreprise dans le secteur des services financiers du pays.

Il empêche tout individu de posséder une participation dans un établissement bancaire ou une société holding si les actions dépassent 25 pour cent de la valeur nominale totale ou du total des droits de vote de toutes les actions émises par l’institution bancaire.

La nouvelle loi permettra également à la mise en œuvre de systèmes d’alerte qui préviendront les autorités en cas de violation.

La banque centrale est par ailleurs en train de mettre en place un système de bureaux de crédit.