imprimer
Email

Zimbabwe : MetBank augmente son capital au-delà des exigences minimales

08.07.2015

Le capital de la banque s'élève maintenant à 31 millions de dollars.

John Mangudya, le gouverneur de la Reserve Bank of Zimbabwe (RBZ), vient d'annoncer que MetBank a augmenté son capital, qui a atteint 31 millions de dollars (28,2 millions d’euros) au 31 mars 2015.

Ce montant ce situe au-dessus des exigences minimales de fonds propres de 25 millions de dollars.

Cette annonce intervient après que la banque centrale a donné jusqu'au 30 juin à la banque pour se mettre en conformité avec la réglementation.

M. Mangudya a expliqué que la banque a entrepris un certain nombre de mesures telles qu'une réorientation stratégique et une restructuration de son bilan. Selon lui, la mobilisation de liquidités supplémentaires ainsi qu'une stratégie de maîtrise des coûts ont permis l'augmentation de son capital, rapporte The Standard.

Il estime ainsi que « la stabilité du secteur bancaire s'est considérablement améliorée et le secteur reste sain et sûr ».

Cette note fait suite à la publication de nouvelles données de la RBZ, qui ont révélé une hausse des créances douteuses, faisant craindre une réduction de l'octroi de prêts par les banques.

Kudzanai Samudzi, analyste chez MMC Capital, a expliqué au Standard que les créances douteuses sont en augmentation, car la capacité des emprunteurs à rembourser les prêts diminue en raison du climat économique actuel.

« Il y a un besoin urgent de siphonner une plus grande partie des créances douteuses des banques, créant ainsi un bilan beaucoup plus sain pour le secteur bancaire. Ce développement sera essentiel pour réduire le risque systémique », a-t-il ajouté.