imprimer
Email

Paiements internationaux : les banques du Zimbabwe font face à des délais

01.11.2016

Les paiements via TT prennent plus d'un mois à traiter.

Le manque croissant de fonds sur les comptes "Nostro", détenus par les banques du Zimbabwe, créé des délais importants pour les paiements internationaux par transferts télégraphiques (TT), selon un rapport de la Financial Gazette.

Un compte Nostro se réfère à un compte qu'une banque détient dans une monnaie étrangère au sein d'une autre banque.

Les paiements via TT sont censés être traités dans les 48 heures, cependant ce traitement prend actuellement beaucoup plus de temps.

Certaines banques conseillent présentement à leurs clients d'attendre au moins un mois après le début d'un TT pour que la transaction soit traitée.

La présidente de l'Association des banquiers du Zimbabwe, Charity Jinya, a déclaré au Financial Gazette que ces pénuries de liquidités en devises étrangères étaient causées par un certain nombre de facteurs, y compris le déficit commercial du pays ainsi que l'émission croissante de bons du Trésor, qui "continue à faire pression sur la capacité du pays à effectuer des transferts hors du pays".

La situation affecte en particulier les importateurs, comme les détaillants, qui sont confrontés à des retards dans le traitement des TT pour payer leurs fournisseurs étrangers, affectant ainsi leur capacité à reconstituer leur stock.

La Reserve Bank of Zimbabwe a établi une liste de priorités "pour promouvoir l'efficacité des opérations de change et réorienter la demande d'importation vers des utilisations productives".