imprimer
Email

Afrique de l’Est : l’EAC se lance dans la construction de son Union Monétaire

24.10.2016

La feuille de route prévoit sa mise en place d’ici dix ans

Le Protocole pour la création de l'Union monétaire de l'Afrique de l'Est (Eamu) a été signé à Kampala, en Ouganda, en Novembre 2013 lors du Sommet des chefs d'Etat de la Communauté Est-Africaine (EAC). Il a depuis été ratifié par cinq États membres de la Communauté. Son objectif est de promouvoir et de soutenir une zone de politique monétaire saine et des politiques budgétaires prudentes pour renforcer les politiques monétaires.

La mise en place des bases de l'établissement de l'Eamu est lancée, a déclaré le secrétaire général de l'EAC, M. Liberat Mfumukeko.

De fait, les quatre principales institutions qui soutiendront l'Eamu ont été définies. Elles comprennent l'Institut monétaire, le Bureau des statistiques, la Commission des services financiers ainsi que la Commission de surveillance, de conformité et d'application.

Ces institutions doivent mettre en place un cadre institutionnel efficace pour assurer le respect et la sauvegarde du processus de convergence en vue d'établir une union monétaire solide.

M. Mfumukeko a exposé ses priorités pour les cinq prochaines années, notamment la consolidation du territoire douanier unique (SCT) régissant l'ensemble des importations et des échanges intra-communautaires. La libre circulation des travailleurs qualifiés au sein des six pays partenaires ainsi que le soutien des investissements pour le développement des connaissances, le progrès technologique et l'innovation devront également être améliorés.