Mobile Banking

African woman with mobile phone

Compte tenu de la faible densité des points d’accès physiques tels que les succursales des banques ou les distributeurs automatiques, beaucoup d’Africains ont peu ou pas d’options en matière de transfert d’argent et d’accès aux services financiers. Les services bancaires hors succursale, connus sous l’appellation de services bancaires mobiles ou de banque mobile, portent sur la prestation de services bancaires en recourant au téléphone mobile, ce qui peut permettre de surmonter les obstacles liés à l’infrastructure matérielle.

Le téléphone mobile a des caractéristiques uniques qui permettent de remplacer très facilement les autres canaux de prestation de services bancaires, mais contrairement à ces canaux, il est disponible partout. Compte tenu de ses fonctionnalités inhérentes et de son ubiquité, le téléphone mobile est considéré par les fournisseurs comme une solution de rechange potentielle moins onéreuse des services bancaires par l’Internet ou des distributeurs automatiques, ou encore des points de vente.

Les modèles opérationnels pour les services bancaires mobiles varient de la fourniture, par une banque, de services mobiles supplémentaires aux clients existants, à l’utilisation par la banque d’un réseau d’agents du système bancaire et des sociétés de téléphone, en lieu et place des succursales, afin de réduire le coût de prestation de services, ainsi qu’à la fourniture, par des sociétés de télécommunications, de services de paiement sans la participation des banques.

La possibilité que les services bancaires mobiles fournissent l’accès aux services financiers est déterminée sur la base de la croissance exponentielle des taux de pénétration du téléphone mobile en Afrique, au cours de ces dernières années. Sur le continent, quatre personnes sur 10 ont accès au téléphone mobile, ce qui représente le double des Africains ayant accès à la finance.

Bien qu’il subsiste des incertitudes au sujet de certaines des implications de l’utilisation des services bancaires mobiles, incertitudes allant des approches de régulation, des considérations de sécurité et du manque d’interface humaine, à la difficulté de se conformer aux règles «connaître son client», le réseau des services bancaires aux particuliers, la célérité et le caractère peu coûteux des transactions bancaires mobiles offrent d’énormes possibilités pour l’extension de l’accès aux personnes précédemment exclues des services financiers.

Centre de Ressources

CGAP Technology Program (En Anglais)
Le Programme Technologique du CGAP, co-financé par la fondation Bill and Melinda Gates, aide les institutions financières et autres à étendre l'accès aux services financiers par l'utilisation de technologie innovantes. Le site internet du Programme fournit des liens vers les ressources et héberge le Blog de CGAP sur la technologie.